compteur de visite Manifeste lesbien de 1999 : la feuille de route - lavoixducitoyen.overblog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous, société, politique, débat, humour et humeur

Manifeste lesbien de 1999 : la feuille de route

20 Juin 2014 , Rédigé par M.de Fubi Publié dans #mariage pour tous, #politique, #ABCD

Manifeste lesbien de 1999 : la feuille de route

Un document intéressant à lire que ce manifeste lesbien de 1999.

Nous vivons sa traduction en droit et dans les faits d'une manière visible depuis mai 2012.

Tout y est : égalité législative (mariage pour tous), parentalité (nouveau vocabulaire), égalité de genre (ABCD dit de l'égalité), le droit à l'enfant (PMA, GPA).... et bien sûr transfert de l'autorité parentale. Ce dernier point étant actuellement débattu à l'Assemblée dans le cadre de la loi Famille.

Un des objectifs, apparemment neutre est pleinement atteint : la féminisation des grades et titres : "Cheffe", "Mairesse", etc. C'est passé comme une lettre à la poste....

L'objectif, à l'époque double, n'est pas l'égalité, cela va beaucoup plus loin. En premier lieu il est clairement de détruire la figure du père, de la paternité pour finaliser l'émancipation complète de la femme. En second lieu il s'agit de baser la société uniquement sur la sexualité, au point d'introduire des statistiques "sexuées" dans tous les domaines.

En somme l'exception sexuelle -soit l'homosexualité- est par le biais de puissant lobby et de la compromission d'une gauche sans projet, en train d'imposer à une majorité sa règle. Ce n'est pas être conservateur ou réactionnaire que de dénoncer cela. C'est juste souhaiter conserver notre humanité.

A la question posée par les auteurs en 1999, "l'égalité législative suffit-elle", nous avons la réponse. Non elle ne suffit pas. Ils veulent l'égalité effective à tout prix. Ils ne s'arrêteront pas au mariage dit pour tous, qui n'était comme la féminisation des titres et grades, qu'un cheval de Troie.

Or la parentalité homosexuelle remet en cause la division des rôles père/mère. L'argumentaire de la différenciation sexuelle avancé aux lesbiennes et aux gais n’est qu’un masque : ce que les conservateurs ne veulent pas dire c’est leur volonté de garder les rôles du père et de la mère tels qu’ils sont actuellement définis.

Manifeste Lesbien de 1999

Partager cet article

Commenter cet article

AFumey 21/06/2014 12:11

Je ne suis pas convaincu que "les homosexuels" ou un commode "lobby LGBT" soit l'origine de nos désordres actuels. Je les vois davantage comme un outil, un paravent, un masque qu'il faut arracher pour dévoiler les véritables commanditaires.
Je récuse pour commencer le mot "hétérosexuel" que je reçois comme une insulte: je suis un homme (ou une femme), donc en premier lieu une personne riche des multiples facettes de sa personnalité. L'hétérosexualité doit ici être entendue dans son sens originel: le libertinage dans toutes les configurations possibles, sans limite d'âge. La tentation en somme des détenteurs du pouvoir qui rêvent toujours de nouvelles émotions.
Et surtout la tentation aussi vieille que l'humanité d'un pouvoir absolu, où l'homme (=celui qui est aux commandes) définit à sa guise le bien et le mal, l'humain et le non humain.

MdF 15/09/2014 14:50

Oui c'est vrai, ces lobbys sont instrumentés par d'autres... Je prépare un court article là-dessus. Le mot "truquer" est parfaitement juste, car c'est une illusion que de croire que l'on peut durablement et sans conséquences néfastes travestir la réalité.

Antoine 15/09/2014 14:28

Sans doute y a - t - il des personnes à l'origine de tout ça. C'est le cas d'ailleurs: il suffit de voir la vidéo avec Marion Sigaut sur la révolution sexuelle. C'est Alfred Kinsey qui truque un rapport pour détruire les valeurs chrétiennes qui ont fait la civilisation des Etats-Unis et maintenant de l'Europe. Il n'en reste pas moins que ces associations participent à cette chose (que je ne peux qualifier) et qu'ils y sont favorables.