compteur de visite Y a-t-il une police politique ? - lavoixducitoyen.overblog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous, société, politique, débat, humour et humeur

Y a-t-il une police politique ?

1 Juin 2013 , Rédigé par M.de Fubi Publié dans #politique

Merci de prendre le temps de lire cet article et de regarder ces trois vidéos, et d'avoir en tête que nous dépassons désormais les 500 garde-à-vue rien que pour la manif pour tous...

Je veux, très simplement, mettre en perspective deux événements sociétaux récents. Le premier ce sont les accueils réservés par La Manif pour tous. à Manuel Valls et Valérie Trierweiller en cette fin de mois de mai, le second c'est l'envahissement du conseil national du PS fin avril par les "PSA".

1/ Une jeune fille est embastillée alors que faisant la queue pour visiter la Sainte Chapelle -quartier du "quai des Orfèvres- les policiers remarquent qu'elle porte un sweat de la manif' pour tous. A Bordeaux, ces jeunes qui "réveillent" Manuel Valls sont "gazés" à bout portant par la police après une sommation d'une demi-seconde. Il faut le voir pour le croire. Ah si nos vaillants CRS avaient été aussi courageux face aux casseurs du Trocadéro.

2/Et puis il y a les PSA qui envahissent le Conseil National du PS, après avoir "tordu le nez", pour reprendre les mots du journaliste d'I-télé, d'un agent de sécurité. L'envahissement de séance, n'a fait l'objet d'aucune condamnation, d'aucune garde-à-vue. Rien. Rien. Rien

Dans les deux cas il s'agit de manifestations non déclarées, dans les deux cas certains portent des signes distinctifs (tee-shirt avec un Lyon ou LMPT), dans les deux cas il y a l'expression d'un ras-le-bol, populaire. La comparaison s'arrête là : les PSA seront applaudis, invités à s'exprimer, etc...

Il ne s'agit même plus de "deux poids deux mesures". Dans un cas la police réprime lourdement ce qui est illégal dans l'autre les intervenants restent impunis médiatiquement comme pénalement. Ainsi la police agit "politiquement" puisque à situation comparable une réponse différente est apportée. Les opposants au pouvoir sont réprimés dans la violence, les non opposants ne sont pas inquiétés.

J'ai longtemps hésité, il s'agit bien d'opérations de police à caractère politique, il s'agit bien d'une police politique. Il y a une police politique en France. Quelle souffrance d'avoir à écrire cela.

Partager cet article

Commenter cet article