compteur de visite Les homosexuels contre le mariage gay (1/2) - lavoixducitoyen.overblog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous, société, politique, débat, humour et humeur

Les homosexuels contre le mariage gay (1/2)

11 Juillet 2013 , Rédigé par Traduction A. Fumey Publié dans #mariage pour tous

La voix du citoyen publie trois témoignages

Paru dans BBC le 10 juin 2013 ; un autre regard... parce que venant de l'étranger !

Après le premier mariage homosexuel français, et un vote du parlement britannique qui prépare l’Angleterre et le Pays de Galle en vue des premières célébrations l’été prochain, deux décisions de la Cour Suprême des Etats Unis attendus prochainement pourrait hâter l’avancée vers le mariage homosexuel outre Atlantique. Mais certains homosexuels y restent opposés. Pourquoi ?

« Ce n’est manifestement pas la même chose que le mariage hétérosexuel – la signification religieuse et sociale d’une cérémonie de mariage homosexuelle n’est tout simplement pas la même. »

Jonatha Soroff vit dans le Massachussetts libéral avec son compagnon, Sam. Il ne correspond pas au stéréotype habituel de l’opposant au mariage gay.

Mais comme la moitié de ses amis, il ne croit pas que les couples de même sexe devraient se marier.

« Nous ne pourrons pas procréer en tant que couple et bien que le désir de rendre public un engagement puisse être louable, les traditions religieuses qui se sont adaptées aux couples de même sexe ont dû effectuer des contorsions majeures, » explique Soroff.

Jusqu’à ce que le gouvernement fédéral reconnaisse et traduise légalement les mêmes droits pour les couples de même sexe que pour les normaux, l’objectif est l’égalité, alors pourquoi se crisper sur un mot, demande-t-il.

« Je ne vais pas descendre l’allée centrale d’une église au son de la marche de Mendelsohn habillé de blanc et lancer un bouquet et ouvrir le bal, » ajoute Soroff, éditorialiste au Improper Boston.

« J’ai assisté à quelques charmants mariages gay, mais singer le mariage hétérosexuel traditionnel est bizarre et je ne comprends pas pourquoi quiconque puisse vouloir cela. »

« Je ne dis pas que ceux qui en ont envie ne devraient pas le faire mais pour moi, tout ce qui compte est l’aspect légal. »

La situation légale devrait changer ces prochains jours, alors que les neuf juges de la Cour Suprême étudient si une loi fédérale qui ne reconnait pas le mariage homosexuel – et lui en dénie donc les bénéfices – est inconstitutionnelle. Une seconde décision sera rendue sur la légalité de l’interdiction californienne du mariage gay.

Mais alors que des décisions favorables provoqueront des célébrations parmi les supporters du mariage gay à travers les Etats Unis, des hommes et femmes homosexuels les verront au contraire comme la victoire d’une institution patriarcale sans signification historique pour eux.

Des lesbiennes sont opposées au mariage pour des raisons féministes, dait Claudia Card, professeur de philosophie à l’université de Wisconsin-Madison, parce qu’elles le voient comme une institution qui sert les intérêts des hommes davantage que des femmes. C’est également, d’après elle, « hétéronormatif », en incarnant l’idée que l’hétérosexualité est la sexualité préférée et normale.

« Il est indéniable que le mariage a été historiquement discriminant contre les couples de même sexe, » dit Card.

Par conséquent elle estime que l’affaire du mariage est une diversion.

« Les activistes gays devraient plutôt mettre leur énergie dans des causes environnementales comme le changement climatique, parcequ’il y a l’opportunité de marquer une différence moralement plus défendable et plus urgente. »

D’autres dans le camp du « Non » s’opposent plus largement au mariage parce que, disent-ils, il ne bénéficie pas aux personnes qui ne sont pas mariées, ou parce qu’ils disent que cela ne fonctionne tout simplement pas.

Legba Carrefour, qui se décrit lui-même comme un « extrémiste radical », l’appellent « un mode de vie destructeur » qui produit des familles brisées.

« Nous sommes juste à une ou deux générations d’enfants issus de mariages gays qui viennent aussi de familles brisées, » dit-il.

Il estime qu’une priorité plus importante pour la communauté gay est la montée de la violence contre les transgenres.

« Je ne suis pas inquiet de savoir si je peux me marier mais plutôt si je vais mourir dans la rue aux mains d’homophobes. »

Le soutien pour le mariage gay dans la population américaine en général dépasse 50% selon l’institut Gallup, mais la proportion parmi les homosexuels est plus difficile à quantifier. Ni le Pew Research Center, ni Gallup n’ont conduit de telles enquêtes.

En France, des homosexuels hommes et femmes se sont joints aux manifestations qui ont précédé et suivi l’introduction du mariage gay cette année. Un website appelé Homovox montre 12 hommes et femmes homosexuels qui y sont opposés, certains d’entre eux affirmant leur conviction que les enfants bénéficient davantage de parents de sexes opposés.

Arguments contre le mariage gay, selon les homosexuels

— Les droits sont plus importants qu’un nom
— C’est une institution hétéronormative qui a historiquement marginalisé l’homosexualité
— Le mariage est entre un homme et une femme, et c’est le meilleur environnement pour un enfant
— C’est une institution patriarcale faussée
— Dans les pays où existe une union civile, certains homosexuels disent que c’est suffisant.

Partager cet article

Commenter cet article