compteur de visite Les petits pas - lavoixducitoyen.overblog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous, société, politique, débat, humour et humeur

Les petits pas

8 Août 2013 , Rédigé par M.de Fubi Publié dans #mariage pour tous, #politique

« Deux petits pas sur le sable mouillé » , c’est le titre donné par Anne-Dauphine Jullian au livre qui raconte la maladie de sa petite fille. Ces quelques pas, observés sur le sable mouillé, ont permis à cette maman attentive de diagnostiquer la terrible maladie. Saurons-nous de la même manière, avec attention et amour, repérer et dénoncer les « petits pas » qui doucement, posément mais sûrement, subrepticement, peuvent changer fondamentalement la société humaine, voire la nature humaine ?

La Loi sur le mariage dit pour tous vient à peine d’être promulguée en France que le Parlement européen vient de commander une étude à une quinzaine d’experts autour de la Gestation Pour Autrui (GPA), au motif qu’il s’agit d’une pratique « en plein essor ». Le Parlement estime bien sûr que cette étude n’engage rien ni personne… Il apparaît clair que l’Union aura à cœur de poser un cadre législatif autour de cette pratique. « Un petit pas » vers la GPA ?

La circulaire « GPA » de Madame Taubira, qui permet la régularisation de la situation au titre de l’Etat Civil français, d’un enfant né d’une GPA -illégale au sens du droit français- à l’étranger, est applicable. Ainsi l’Etat régularise une situation d’illégalité créée volontairement par des parents. Il ne s’agit pas de science-fiction que d’affirmer qu’il sera désormais facile d’avancer que ce qui est fait à l’étranger et reconnu en France, peut-être fait en France, d’une manière plus sûre… « Un petit pas » vers la GPA ?

L’introduction progressive du genre dans notre droit par loi sur le harcèlement de l’été 2012, le mariage pour tous, et plus récemment l’éducation à l’égalité de genre à l’école prépare le terrain vers une légalisation de la GPA comme de la PMA. En effet le genre, comme le mariage dit pour tous, nie la réalité sexuée de l’homme y compris en terme de reproduction qui devient un acte social et non biologique. Ainsi il n’est pas nécessaire de disposer d’un homme et d’une femme pour fabriquer un enfant… « Un petit pas » vers la GPA ?

Ces petits pas, pour peu que l’on prenne le temps de les observer et de les séquencer, sont autant de jalons posés afin de préparer l’opinion à accepter l’inacceptable. Nos gouvernants ont un vrai projet de changement de société il suffit de lire Peillon pour s’en convaincre, de civilisation même comme l’annonce l’introduction de la loi Taubira. Ils procèdent, dans le souvenir de l’échec de mai 68, par « petits pas ». Alors n’emboîtons pas le pas à ces « petits pas » et marquons le pas !

Partager cet article

Commenter cet article