compteur de visite Liberté de conscience pour tous ? (complément) - lavoixducitoyen.overblog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous, société, politique, débat, humour et humeur

Liberté de conscience pour tous ? (complément)

3 Mai 2013 , Rédigé par M.de Fubi Publié dans #politique

Complément important du 6 mai 2013 (en gras) + lien sur le site du JDD

Le Ministre Pascal Canfin fait valoir en tant que Ministre du gouvernement Ayrault, sa liberté de conscience, pour ne pas embarquer sur un vol dont l'un des passagers est un malien expulsé en application régulière de la législation française. Le dit malien avait purgé une peine de 8 ans prison en France pour viol sur mineur avant d'être reconduit. Pascal Canfin n'avait pas cette information.

Le Ministre fait état d'une décision personnelle fondée sur la liberté de conscience. Ainsi Pascal Canfin, au titre de la liberté de conscience, a exercé un droit de retrait moral et par là n'a pas exécuté la mission confiée par le gouvernement -présence ministérielle française à la conférence des donateurs du Mali- et plus généralement son contrat de travail.

Il faut, au-delà de cette décision, comprendre deux choses. La première c'est que le comportement du ministre laisse subodorer que la décision de la République n'est pas juste à ses yeux. Monsieur Canfin s'est retiré dans l'exercice de ses fonctions ministérielles, c'est donc en tant que ministre qu'il a agit. La seconde concerne la question fondamentale de la liberté de conscience. Il est important de rappeler l'argumentaire de Mme Taubira lors du vote de l'amendement "liberté de conscience" des maires, celle-ci s’est opposée, le 3 février 2013 à ce que «la loi prévoit une clause de conscience qui n’existe pour aucun agent public, tenu à la neutralité du service public». A priori la liberté de conscience existe belle et bien pour les ministres de la République…Le service de l’Etat n’est pas compatible avec les états d’âmes…Pour autant sa consœur Cécile Duflot, qui elle connaît la raison de l'expulsion, "comprend" les états d'âmes du ministre. Affligeant : ils sont là pour gouverner ou pour avoir des états d'âme ! Ils sont là pour nous défendre ou défendre les criminels ?

Je ne pense pas que le ministre Canfin se voit condamné juridiquement pour avoir exercé sa liberté de conscience, dans le cadre de ses fonctions, au mépris des règles de la République qu’il représente. Qu’en sera-t-il des maires qui refuseront, au titre de la même liberté de conscience, de procéder à des mariages entre personnes de même sexe ?

Partager cet article

Commenter cet article

Toto 08/05/2013 21:36

il faut renverser ce gouvernement de rigolos amateurs.....

Jean 07/05/2013 14:25

Franchement ils se moquent de nous les bisounours

Marc 06/05/2013 21:29

Hallucinant : ils se soutiennent l'un l'autre.... par contre la personne violée... personne pour la soutenir ; ce n'est même plus de l'amateurisme ; c'est écoeurant

Louis 06/05/2013 17:05

Merci, éclairant ! Deux poids- deux mesures... A diffuser largement