compteur de visite Un veilleur en herbe (témoignage inédit) - lavoixducitoyen.overblog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous, société, politique, débat, humour et humeur

Un veilleur en herbe (témoignage inédit)

16 Mai 2013 , Rédigé par JN Foulquier Publié dans #mariage pour tous

Paris, le 24 avril 2013
Au lendemain de l’adoption par le parlement de la loi dite du « mariage pour tous », je me trouve à Paris pour des raisons professionnelles, seul. C’est probablement mon isolement qui est à l’origine de ma décision : me joindre au collectif "des veilleurs" parmi lesquels j’espère secrètement vaincre ma solitude.
Un « Tweet » me confirme le regroupement au Champ de Mars à partir de 22h30....fatigue de la journée de travail, hésitation et finalement décision, je m’y rends.
L’été s’annonçait depuis quelques jours et la douceur des températures contribuait favorablement au rassemblement et au partage. Je m’assois dans l’herbe au milieu d’un petit millier de personnes majoritairement plus jeune que moi....le doute surgit à nouveau, quelle est ma légitimité ici et maintenant, seul au milieu de ces relations qui s’expriment par la joie des retrouvailles, des échanges et des éclats de rire...heureusement, j’ai mon Blackberry pour me tenir compagnie ;-))
Face à l’école militaire, mes souvenirs de jeune conscrit affecté précisément en ce lieu me reviennent, c’était il y a 25 ans... la tour Eiffel est illuminée et mon Dieu que Paris est belle !
Et face à la beauté, mon être intérieur s’apaise, je commence à apprécier le moment. Et me tenir ici devant le mur de la Paix parce que je suis en désaccord avec ceux qui gouvernent mon pays me fait sourire, je n’ai pas rompu avec le paradoxe évangélique que j’ai pourtant combattu...
Il est 23H et j’envisage de partir sans avoir eu l’occasion d’échanger un seul mot, j’en suis un peu frustré. Je me lève néanmoins et prends l’initiative d’un ultime détour au milieu de mes amis inconnus...et soudainement me parviennent les notes d’une musique à laquelle mon oreille est particulièrement réceptive...un violoncelliste joue quelque part autour de moi, je me laisse guider et rencontre enfin l’instrument et sa jeune musicienne, elle-aussi seule au milieu de tous, jouant et enchaînant les suites avec la dextérité et la sensibilité que j’espérais....alors commença la guérison.
Le sens de ma présence surgit comme une évidence, j’occupe un espace en me tenant debout en ce lieu, au centre de Paris, au centre d’un collectif vivant une communion fraternelle et guérissant simultanément de l’affront que nous venions de vivre en tant que citoyens français...la musique devient thérapie, la communion procure l’espérance, les sourires que nous échangeons nous encouragent comme si nous vivions une veillée d’armes précédant la bataille...oui, j’ai bien fait de venir puisque j’y ai reçu la Grâce qui me réconcilie avec mon pays et j’éprouve la joie que me procure la certitude d’une victoire jamais parue aussi proche...merci à vous très chers veilleurs, vous menez « le bon combat ».
Un veilleur en herbe...

Partager cet article

Commenter cet article

Olivier 17/05/2013 22:18

Merci pour ce beau témoignage. Les veilleurs font plus que veiller : ils construisent l'avenir.