compteur de visite Veiller, debout. - lavoixducitoyen.overblog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous, société, politique, débat, humour et humeur

Veiller, debout.

4 Juillet 2013 , Rédigé par Oleg Publié dans #mariage pour tous

Veiller, debout.

Une cousine m'a envoyé hier un SMS me demandant de bien vouloir relayer les veilleurs debout, qui siègent devant le Palais de Justice de Lyon. Bonne âme, je m'y suis rendu avant que d'aller au travail, sacrifiant vingt minutes d'un temps précieux en cette fin d'année scolaire où tout se bouscule.
Je me suis alors trouvé en présence d'une dizaine d'inconnus, postés sur les marches du dit Palais, faisant face au drapeau national. A nos pieds se trouvaient la photographie d'un jeune homme indûment condamné, un sac de victuailles apportées à tout hasard et une rose rouge couchée par terre. Première surprise, je suis frappé de la grande proportion de jeunes qui viennent se joindre à ce cortège improbable : pour les deux tiers de notre petit comité, il s'agit là de gamins de quinze ans qui pourraient compter parmi mes propres enfants. Autre étonnement, ces jeunes lisent, ne sachant sans doute que faire pour tuer ces minutes si inutiles en apparence. Dernier émoi enfin, personne ne se parle, tout le monde fait face, opposant sa simple personne au colossal monument où doit se rendre la justice.

J'allais partir, le temps pressant, quand une voiture s'arrête à notre hauteur. La vitre du conducteur s'abaisse, un homme nous fait un grand sourire et lance le désormais célèbre mot d'ordre : « on ne lâche rien, jamais. » Je suis donc reparti au travail, enhardi de cet encouragement, tout en me demandant, au fond de moi-même, jusqu'où avait bien pu tomber cette République, qui oblige désormais ses enfants, petits ou grands, à se tenir droit devant elle, et ne pouvant plus rien faire d'autre, face à l'iniquité, au silence et au mensonge, que de veiller debout.

Photos M. de Fubi du 2/07/2013

Veiller, c'est être en relation : un groupe s'arrête et discute avec un veilleur. Une lumière pour Nicolas
Veiller, c'est être en relation : un groupe s'arrête et discute avec un veilleur. Une lumière pour Nicolas

Veiller, c'est être en relation : un groupe s'arrête et discute avec un veilleur. Une lumière pour Nicolas

Partager cet article

Commenter cet article

Marc 05/07/2013 17:18

L'Homme est Homme car il est debout.