compteur de visite Lu pour vous : Loi mariage et adoption pour tous (ou presque...) - lavoixducitoyen.overblog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous, société, politique, débat, humour et humeur

Lu pour vous : Loi mariage et adoption pour tous (ou presque...)

17 Avril 2013 , Rédigé par M.de Fubi Publié dans #mariage pour tous

J'ai pris le temps de lire la loi et le rapport associé, ainsi que les débats de la commission des lois. En voici, en toute objectivité, les points clés et les vidages d'écran correspondants. Chacun pourra se faire un avis.

- Le code civil est désormais pleinement asexué : les mots comme, "père", "mère", "femme", "elle", disparaissent au profit de mots non marqués comme "parents", "il", "assurés". Il est donc faux d'affirmer que la loi ne gomme pas les mots père et mère. Le code civil sera "gender" compatible dès la promulgation de la loi.

- Les "mariages" homosexuels et hétérosexuels ouvriront les mêmes droits. Le juge introduira de fait la PMA dont les hétéro bénéficient pour les homo, puis la GPA pour les couples d'hommes. Le propos de Sergio Coronado de considérer l'infertilité homo comme similaire à celle des couples hétéros stériles prend alors tout son sens : il prépare le terrain. Ce principe d'égalité va irriguer l'ensemble de notre législation.

- Les dispositions "rédactionnelles" ou "techniques" pourront être prises par ordonnance par le gouvernement, sans débat donc. Le recours aux ordonnances au titre de la constitution requiert l'urgence... Quelle est l'urgence ?

- S'agissant du débat en commission dont on ne peut que saluer le niveau, il faut pour être complet signaler le mutisme du rapporteur. L'objectif du gouvernement est, de valider en l'état le texte pour éviter une nouvelle navette parlementaire et ce même au détriment -au-delà de toute considération partisane- de la qualité du texte. Ainsi les "futurs époux" sont-ils considérés comme "époux" alors même que le mariage n'est pas célébré....

- Le PACS est mis au même niveau que le mariage du fait d'un amendement pris au Sénat et les associations familiales risquent d'être obligées de donner droit à une demande d'accès à l'association pour les couples pacsés et homosexuels... L'adhésion des associations "homo" ne pourra être refusée par l'UDAF (Union Départementale des associations familiales). C'est bien la définition même de la famille qui est bouleversée. Je rappelle ici l'importance d'adhérer à une association familiale afin d'assurer la représentation des familles "PME" (Père-Mère-Enfants) au sein de l'UNAF.

- La dévolution patronymique est préservée de justesse... mais en cas de désaccord ou d'adoption les deux noms seront accolés dans le cadre d'une parfaite égalité.

- Enfin un salarié homosexuel sera mieux protégé que ses collègues. Il aura le droit de refuser une mutation ou une mission dans un pays ne reconnaissant pas l'homosexualité. Outre qu'il apparait techniquement délicat d'apporter des preuves de l'homosexualité et qu'elle peut être prétextée, cette disposition créée en droit deux catégories de salariés et va à l'encontre de l'universalité de la loi. Par la même il eut été convenable d'accorder la même protection à un salarié chrétien muté dans une République islamique ? Ou la couleur de peau voire des yeux ?

Lu pour vous : Loi mariage et adoption pour tous (ou presque...)
Lu pour vous : Loi mariage et adoption pour tous (ou presque...)
Lu pour vous : Loi mariage et adoption pour tous (ou presque...)
Lu pour vous : Loi mariage et adoption pour tous (ou presque...)
Lu pour vous : Loi mariage et adoption pour tous (ou presque...)
Lu pour vous : Loi mariage et adoption pour tous (ou presque...)

Partager cet article

Commenter cet article

Arnaud 17/04/2013 22:35

Limpide : on nous promène....