compteur de visite Genre : interview dans Libération Peillon ment - lavoixducitoyen.overblog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous, société, politique, débat, humour et humeur

Genre : interview dans Libération Peillon ment

13 Février 2014 , Rédigé par M.de Fubi Publié dans #Genre, #politique

Genre : interview dans Libération Peillon ment

Décryptage de l'interview donnée dans Libération le 12 février par ministre de l’Education Nationale Vincent Peillon

« On assiste à une offensive de milieux extrémistes comme on n’en avait pas vu depuis longtemps » et de comparer, maladroitement, cette offensive aux temps glorieux de la laïcité de la loi sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat (loi souhaitée, sur le fond, par l’Eglise). Il faut rappeler que la loi de 1905 a donné lieu à des violences inouïes envers les français chrétiens. La comparaison n’est pas pertinente. Ensuite Monsieur Peillon explique à grand renfort de jolis mots « dérive », « inadmissible » qu’il est inimaginable que la droite républicaine fasse le jeu des extrémistes. Un peu plus loin il précise que l’école « éduque », et c’est son rôle c’est l’apprentissage de « la liberté de conscience ». Le « hic » c’est que la liberté de conscience n’existe pas pour ceux qui refusent de tomber dans le panneau de l’ABCD de l’égalité en l'espèce. La liberté de penser est désormais sous condition en France.

« Il n’y a pas d’éducation sexuelle en maternelle »
Monsieur Peillon vous mentez. Il suffit pour s’en convaincre de reprendre le courrier du 3 janvier 2013 adressé au recteurs d’Académies où vous écriviez « dans l’attente des conclusions du groupe de travail sur l’éducation à la sexualité vous serez attentifs à la mise en œuvre de la circulaire du 17 février 2003 qui prévoit une éducation à la sexualité dans tous les milieux scolaires dès le plus jeune âge ». C’est clair non ?

« Ils refusent l’égalité femme/homme »
Non ! Nous refusons l’égalité de genre tel que définie dans le projet de loi sur la refondation de l’école en son Article 31 « Elle assure les conditions d’une éducation à l’égalité de genre ». Certes la loi n’a pas été votée en l’état, mais votre projet, amendée, était ainsi. Si l’égalité c’est l’indifférenciation je dis non ! Si l’égalité c’est rendre comparable ce qui ne l’est pas, je dis non ! Si l’égalité c’est faire en sorte que chacun, homme et femme, puisse s’épanouir, fort de leur complémentarité, je dis oui !

« Quand on interdit des mots on interdit de penser »
Sur ce point je suis, fondamentalement d’accord ! J’ai dénoncé ce hold-up lexical dans un précédent post. Mais bien au contraire il faut parler, expliquer ce qu’est la théorie du genre et en aucun cas interdire l’emploi de ce mot.

« Elle assure les conditions d’une éducation à l’égalité de genre »

Légifrance article 31 du projet de loi sur la refondation de l'école

Genre : interview dans Libération Peillon ment

Partager cet article

Commenter cet article

Oleg 07/03/2014 13:50

Vincent réforme et nous payons.

Oleg 07/03/2014 13:49

Vincent réforme et nous payons.

Jean 13/02/2014 23:16

Évolution lexicale intéressante les fascistes sont devenus extrémistes