compteur de visite Un enfant sans mère...c'est désormais possible. - lavoixducitoyen.overblog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous, société, politique, débat, humour et humeur

Un enfant sans mère...c'est désormais possible.

11 Septembre 2013 , Rédigé par M.de Fubi Publié dans #Genre, #Enfants

Un enfant sans mère...c'est désormais possible.

La tri-parenté n'est finalement pas la solution universelle (lire ici).

Une personne transexuelle allemand, née femme, et aujourd'hui homme au titre de l'état civil bien qu'ayant conservé ses organes reproducteurs , a mis au monde, grâce à un don de sperme, un petit garçon. La personne transexuelle a demandé à être mentionné sur l'acte de naissance comme étant le père de l'enfant. Ainsi cet enfant n'aura officiellement pas de mère, mais deux pères, un vrai (le donateur de sperme) et un faux (la personne transsexuelle qui est en fait sa mère). Il suffira, bien sûr, d'expliquer cela à l'enfant ?

Cette situation, certes exceptionnelle, pourrait prendre de l'ampleur. En effet le CNCDH, dans son avis sur le genre et sur le changement de la mention sexe des personnes transexuelles (à lire ici), recommande de supprimer la condition de stérilisation imposée par la loi à ce jour pour obtenir un changement de sexe à l'état civil. La digne assemblée motive son avis par le fait qu’il s’agit d’une pratique discriminatoire.

Le fait de donner droit à tout type de souhaits individuels -qui sont certes, dans de nombreux cas, des situations de souffrance- implique non seulement la création volontaire d'orphelins, mais également de futurs dépressifs et suicidés. Il faut être prêt à entendre, selon la rhétorique désormais établie, que cette souffrance en devenir nous soit imputée en responsabilité au motif que nous imposons le principe d'une famille père, mère enfant à l'exclusion de tout autre, ce qui est fondateur d'une discrimination.

Le mariage homo, combattu avec tant de zèle en France, l'a été comme on combat un cheval de Troie (lire ici pourquoi) visant à introduire le genre et l'ensemble des déviances associées. Les pires atrocités, commises sur des êtres en devenir, sont devant nous.

Notre civilisation, et c'est une première, créée volontairement, pour satisfaire l'envie de certains, souffrance et handicap social sur des êtres humains à naître, et cela ne choque pas. La Tribune de Genève titre en effet avec une ingénuité déroutante "Un transsexuel allemand a accouché d'un garçon" et poursuit "L'heureux papa, un transsexuel né femme, a donné naissance à un garçon à Berlin. Une première en Europe".

La CNCDH demande que la procédure judiciaire soit déconnectée de la procédure médicale, et recommande donc la démédicalisation complète de la procédure de changement de sexe à l'état civil.

CNCDH

Partager cet article

Commenter cet article

Oleg 12/09/2013 13:04

Parfois, je me dis qu'on ferait bien de réinstaller la ligne Maginot...