compteur de visite 1er juillet 2013, Lyon : 10 jeunes arrêtés pour délit d'opinion (1/2) - lavoixducitoyen.overblog.com
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous, société, politique, débat, humour et humeur

1er juillet 2013, Lyon : 10 jeunes arrêtés pour délit d'opinion (1/2)

6 Juillet 2013 , Rédigé par M.de Fubi Publié dans #politique

1er juillet 2013, Lyon : 10 jeunes arrêtés pour délit d'opinion (1/2)

Témoignage envoyé à la Préfecture par Mme L.A. suite à des faits de répression observés le 1er juillet 2013 à Lyon (1/2). Si certains jeunes se reconnaissent, qu'ils n'hésitent pas à se faire connaître -rubrique contact- afin de compléter ce témoignage ! J'ai pu échanger avec le témoin : ce n'est malgré les apparences, pas un canular... Pour se forger un avis trois articles : l’un sur la répression de l’actuelle insurrection et l’autre sur le délit d’opinion imaginé par les sénateurs socialistes à la commission des loi. Et bien sûr les violences policières lors de la manifestation lyonnaise du 23 juin.

Lire le témoignage d’un des jeunes arrêté, cliquez sur ce lien

_________________________________________________________________

Je suis Madame L. A. , retraitée de l'enseignement public, née en 1946 à Bligny-lès-Beaune (Côte d'Or).

Je viens attester des faits suivants. Hier, 01.07.2013, je me trouvais, vers 9h45, à pied le long de la piste cyclable avenue Einstein entre la Doua et l'entrée du Parc, piste très calme et déserte à cette heure-ci quand j'ai vu une bonne dizaine de jeunes cyclistes d'une vingtaine d'années à l'arrêt entourés de policiers en tenue ou en civil.

J'ai demandé à un jeune un peu à l'écart ce qui se passait; il m'a dit que c'était à cause d'un T-shirt de "la manifpourtous" porté par une jeune fille qui s'est désignée à moi. Il me semble et j'en suis à peu près sûre que les autres jeunes ne portaient pas de T-shirts spéciaux car j'étais vraiment interloquée et sous le coup de l'émotion de voir de si jeunes gens arrêtés pour un prétexte aussi futile.Je n'ai eu ni le réflexe de compter les T-shirts ni celui de prendre des photos.

Les policiers et les jeunes étaient tous silencieux et calmes; j'en ai donc profité pour m'adresser aux policiers et je leur ai demandé pourquoi ils agissaient ainsi; je me suis permis de comparer une telle arrestation à une arrestation dans un pays sous dictature. Après mon sermon, les jeunes sont partis docilement et calmement avec les policiers en me disant: "On y va; on est arrêtés"; je n'ai pas assisté à des contrôles d'identité mais je me suis renseignée et j'ai appris que ces jeunes avaient été retenus 5h dans un local préfabriqué sur le campus de la Doua, à 3 ou 400m de là.

Je me demande encore si j'ai rêvé et j'en suis ce soir encore incrédule et scandalisée.

Partager cet article

Commenter cet article